Revenir à l'Accueil du site

Foire aux questions

Un Parc génère t-il des contraintes ?

Avantages ou contraintes pour les communes

En adhérant à un Parc naturel régional, les communes et EPCI acceptent librement de respecter les règles du  jeu et les contraintes négociées entre tous les signataires de la charte et de mettre en oeuvre, dans l’exercice de leurs compétences, le projet pour le territoire.

La politique du Parc est tout particulièrement mise en oeuvre par les communes et EPCI à travers leurs documents d’urbanisme (plans locaux d’urbanisme, cartes communales), des réglementations de boisement, des arrêtés municipaux, mais aussi leurs choix d’aménagement et de développement.

 

En contrepartie, les communes et EPCI d’un Parc naturel régional bénéficient d’un certain nombre d’avantages, en particulier :

  • une implication dans un projet de territoire collectif au bénéfice du patrimoine et de l’environnement ;
  • une meilleure association aux projets d’aménagements et aux mesures de protection qui seront engagés par l’État ou les autres collectivités sur le territoire du Parc ;
  • une image de marque, reconnue au niveau national, du territoire bénéficiant du classement en « Parc naturel régional » ;
  • une équipe pluridisciplinaire à leur service pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets, en cohérence avec la charte du Parc ;
  • des moyens financiers supplémentaires pour des projets
Avantages ou contraintes pour les habitants

Un Parc naturel régional, ne disposant pas d’un pouvoir réglementaire spécifique, ne modifie en rien les règles générales applicables au droit de propriété, à la chasse, à la pêche… Les communes et EPCI adhérant à la charte d’un Parc se sont cependant engagées à mettre en oeuvre une démarche de qualité sur leur territoire. Aussi, leurs habitants doivent se conformer aux dispositions spécifiques qu’elles seront amenées à prendre (en matière de construction, de gestion de l’eau et des déchets, de boisement, de circulation motorisée, de pratiques d’activités sportives de pleine nature…).

 

Par le biais de conventions ou de programmes d'actions passés entre le Parc et les organisations professionnelles, chacun devra veiller à une meilleure prise en compte de l’environnement et des paysages dans leur pratique. (Par exemple à travers des contrats pour l’entretien des milieux naturels, la maîtrise des pollutions, la diversification des boisements, l’intégration des bâtiments, les économies d’énergie…).

 

De leurs côtés, les visiteurs devront respecter des règles de bonne conduite comme dans tout espace rural habité et être attentifs aux réglementations particulières qui peuvent exister pour certains sites sur le territoire du Parc (Réserves naturelles, espaces sensibles…) ou certaines pratiques (circulation des véhicules motorisés, escalade…).

 

En contrepartie, les particuliers, qu’ils soient résidents ou visiteurs, auront pour avantage de bénéficier des efforts du Parc pour leur apporter un cadre de vie agréable, des aménagements et des services adaptés à leurs attentes (animation culturelle, actions éducatives, équipements de découverte…), un souci d’échanges et d’information (conseils aux particuliers ou aux porteurs de projets pour leur installation, journées d’information, publications…).